TOI AUSSI,
VIENS VIVRE LE COLLÈGE !

DEMANDE UNE VISITE PERSONNALISÉE

 

Madame Véronica Lê-Huu, journaliste à la Société Radio-Canada, est venue rencontrer nos élèves de 5e secondaire pendant leur cours de journalisme. Véronique Cantin et Rose Côté nous dévoilent ce qu’elles ont retenu de cette visite.

IMG 4903

--------------------------------------

Un réel problème nommé fausse nouvelle
Véronique Cantin, 5e secondaire, cours de journalisme

J’ai pu assister, le matin du 27 novembre 2018, à la conférence de madame Véronica Lê-Huu, journaliste à la Société Radio-Canada, qui fut très formatrice sur les fausses nouvelles. J’ai appris comment elles étaient créées, de quoi elles étaient composées, leur provenance, leur but ainsi que des manières afin de prévenir qu’elles ne me causent du mal.

Une fausse nouvelle c’est un article complètement faux. Je croyais sincèrement qu’une fausse nouvelle n'était qu'un texte contenant des faits erronés, mais on m’a expliqué que ce n’est pas le cas. Une fausse nouvelle c’est un gros mensonge créé dans le but d’enrichir financièrement les internautes responsables de sa création.

Les fausses nouvelles peuvent parfois être bien cachées puisque leurs auteurs sont rusés. Par exemple, dans l’atelier auquel j’ai participé, on présenta un article s’intitulant « Accident majeur sur la route alors qu’un conducteur tentait d’attraper Pikachu ». J’avais déjà vu passer rapidement cet article. J’y avais cru, mais ce faux texte était seulement inspiré de situations dangereuses auxquelles les joueurs de Pokémon Go avaient dû faire face lorsqu’ils jouaient.

Comme madame Lê-Huu l’expliquait, les fausses nouvelles viennent nous chercher sur le plan des émotions. Elles sont choquantes et intrigantes. C’est pour cela que je suis tombée dans le piège !

En conclusion, l’atelier fut très intéressant et j’aimerais en apprendre plus sur les différents types de fake news ainsi que leurs provenances.

--------------------------------------

L’esprit non critique des masses
Rose Côté, 5e secondaire, cours de journalisme

Dans le cadre de notre cours de journalisme, nous avons rencontré Madame Lê-Huu, journaliste à la Société Radio-Canada. Elle nous a expliqué dans un premier temps ce qu’était une fausse nouvelle et nous a ensuite démontré son point de vue en s’appuyant sur plusieurs exemples concrets. Elle nous a ensuite prévenus des dangers et des problèmes que causaient les fausses nouvelles, qui peuvent avoir des répercussions mondiales, par exemple lorsque celle-ci diffame un parti politique. Puis, elle nous a donné des conseils afin de repérer les articles faux et nous a communiqué l’importance de les signaler aux membres de notre entourage afin de les prévenir.

Ainsi, une fausse nouvelle est un article qui déforme, exagère ou dénature la vérité, complètement ou en partie, dans le but de tromper les gens. Elle peut servir simplement à rire de la crédulité des autres, mais aussi à favoriser un parti politique dans l’opinion publique, détruire la réputation de quelqu’un ou vendre un produit et ainsi faire plus d’argent. Par exemple, cette année, une fausse nouvelle stipulant que les bananes pouvaient transmettre le SIDA a été publiée. De nombreuses personnes y ont cru. Il y a eu dans les premiers jours de sa publication beaucoup moins de bananes vendues dans la région où l’article avait été le plus lu, ce qui représente une perte économique importante. C’est là qu’on réalise à quel point il est facile de tromper et de manipuler des masses !

LA VIE DU COLLÈGE EN IMAGES

collegescg
collegescg
collegescg
collegescg
collegescg
collegescg
collegescg
collegescg
collegescg